Published: Jeu, Août 24, 2017
Culture | By Renaud Astier

Projection spéciale du film "120 Battements par minute" au Méliès à Pau

Projection spéciale du film

A mi-chemin entre le documentaire, le biopic, la fiction et le drame, le long métrage a fait battre le cœur de différents jurys cinématographiques puisqu'il vient d'être récompensé par le grand Prix du Jury du Festival de Cannes et de Cabourg et par l'out d'or de la création artistique. "Vancouver" par Véronique Sanson (1976)Pamela Anderson pose devant le Marineland d'Antibes pour dénoncer la captivité des animauxEurozapping: un artiste arrêté en Russie, la Bulgarie attire les retraitésSida: "120 battements par minute" rend hommage au travail d'Act UpToute dernière fois.

More news: Voici l'homme le plus puissant du monde, selon le magazine Fortune
More news: Le Foll critique la Une de Charlie Hebdo et ses "dangereux amalgames"
More news: Il reste encore des places pour Nice-Naples — Ligue des champions

Le très attendu "120 battements par minute" sort enfin dans les salles ce 23 août. Au plus près de ses personnages, Robin Campillo, lui-même militant de "Act Up " dans les années 90, retranscrit avec une énergie et une vitalité constantes les sentiments, les désirs, les peurs et les contradictions qui agitent le groupe et chacun de ses membres. Rencontre avec Didier Lestrade, co-fondateur de l'association créée à Paris en 1987 et auteur du livre Act Up, une histoire. Son mode d'action? Le zap (action brève et spectaculaire). Cette grande fresque retrace le combat des militants d'Act Up dans les années 1990, en pleine explosion du sida. Sur leurs tee-shirts au triangle rose, on peut lire " silence = mort", slogan inventé par les militants d'Act Up-New York, fondée en 1987.

Like this: