Published: Lun, Août 07, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Près de 300 djihadistes revenus de Syrie et d'Irak (Intérieur) — France

Près de 300 djihadistes revenus de Syrie et d'Irak (Intérieur) — France

Plus de 18 500 signalements ont été inscrits dans le fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste, détaille le ministre de l'Intérieur.

Dreuz a besoin de votre soutien financier.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a déclaré dans une interview au Journal du Dimanche que 217 djihadistes français majeurs et 54 mineurs sont revenus de Syrie et d'Irak.

Entre 600 et 700 Français combattraient aux côtés de Daesh en Syrie et en Irak.

More news: Bretagne : l'automobiliste avait 5,6 grammes d'alcool dans le sang
More news: Mondiaux de Londres: le "pestiféré" Gatlin gâche la sortie de Bolt
More news: France : forte baisse de la popularité du président Macron (sondage)

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter. La menace reste élevée depuis deux ans, et les services de sécurité français suivent au plus près l'évolution de la situation. Le ministère de l'Intérieur évaluait alors à environ 1.910 le nombre de Français acquis à la cause djihadiste. Sur le territoire national, Gérard Collomb indique également la nécessité de rester vigilant vis-à-vis de "personnes sans liens directs avec la Syrie, mais soumises à une propagande qui reste malheureusement très active".

Par ailleurs, le ministre a indiqué ne pas avoir assez d'informations sur le nombre de Français tués dans ces régions.

" Beaucoup de Français, notamment engagés aux côtés de Daesh, ont été tués", assure de son côté Romain Caillet, spécialiste du jihadisme, toujours cité par le JDD. Et d'ajouter: "Ces 'returnees' font l'objet d'un traitement judiciaire systématique par le procureur de la République de Paris et nombre d'entre eux sont actuellement incarcérés".

Like this: