Published: Dim, Août 06, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Pour l'UE, l'accord nucléaire iranien respecté malgré les sanctions américaines

Pour l'UE, l'accord nucléaire iranien respecté malgré les sanctions américaines

Les tensions sont palpables entre Téhéran et Washington alors que Donald Trump a décidé de nouvelles sanctions contre l'Iran, la Russie et la Corée.

En visite à Téhéran à l'occasion la cérémonie d'investiture du président iranien, le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine examinera avec l'Iran les perspectives de renforcement de la coopération bilatérale sur fond de sanctions imposées par les États-Unis contre les deux pays.

Le président iranien Hassan Rohani entame vraisemblablement son second mandat sous de plus mauvais auspices en raison de la tension crescendo qui prévaut entre son pays et les Etats-Unis qui viennent d'adopter de nouvelles sanctions contre la République islamique qui de son côté, menace de répliquer avec des mesures de rétorsion.

L'Iran a préparé une liste de 16 mesures pour riposter au durcissement des sanctions américaines contre Téhéran, a annoncé Abbas Araqchi, vice-ministre des Affaires étrangères.

More news: 15 départements en vigilance orange, la barre des 40°C atteinte — Canicule
More news: Le SC Bastia reste en National 1 mais perd son statut professionnel
More news: VIDÉO | La Suisse inaugure le plus long pont suspendu

Mme Mogherini doit assister samedi à Téhéran à la prestation de serment du président iranien Hassan Rouhani, réélu en mai.

L'Iran a affirmé que l'accord nucléaire avait été "violé".

Ali Khamenei a critiqué à plusieurs reprises la lenteur de la reprise économique, malgré la levée de la majeure partie des sanctions internationales l'an dernier, en échange de concessions de l'Iran sur son programme nucléaire, en vertu d'un accord conclu en 2015 avec les grandes puissances. La Russie, l'une des cinq puissances mondiales ayant négocié cette entente nucléaire, a exprimé son accord envers Téhéran.

Conformément à l'accord, les Etats-Unis et l'UE avaient levé en 2016 leurs sanctions liées au nucléaire, mais maintenu d'autres sanctions.

Like this: