Published: Mar, Août 29, 2017
Culture | By Renaud Astier

Mireille Darc : icône du cinéma et de la mode des années 60/70

Mireille Darc : icône du cinéma et de la mode des années 60/70

Est-ce la robe la plus mythique du cinéma français?

Mireille Darc, actrice emblématique des années 60-70, réalisatrice, est décédée dans la nuit de dimanche à lundi à Paris, à 79 ans.

C'est son mari, Pascal Desprez, qui est intervenu sur les ondes de la radio Europe 1 pour annoncer le décès de son épouse.

More news: Le chômage repart à la hausse en juillet
More news: Manger M&M's ou Napolitain favoriserait des cancers — Dioxyde de titane
More news: Macron à l'offensive — Travailleurs détachés

"Au cinéma, j'ai vécu, j'ai été heureuse, je me suis bien explosé la tête, nous confiait Mireille Darc en 2015". Elle a été très entourée jusqu'au bout par ses proches dont son époux et aussi Alain Delon, présent jusqu'à la fin. A 20 ans, elle a décroché le prix d'excellence du conservatoire de Toulon. L'actrice de 25 ans apparaît avec ses grands yeux surlignés d'un trait de liner noir, et ses cheveux blonds coiffés à la mode "choucroute" de l'époque. La jolie ingénue fait rimer blondeur et candeur, à l'image de son interprétation de jeune fille de bonne famille dans Pouic-Pouic (1963), sous la férule de Louis de Funès, son paternel à l'écran.

Quand, ce matin, à l'annonce de la mort de Mireille Darc, la ministre de la Culture Françoise Nyssen, a salué "une grande figure du cinéma français", mais aussi "une femme de courage et d'engagement", cela montre à quel point cette dimension de Mireille Darc a été importante auprès du grand public. Elle débute par des apparitions modestes au cinéma mais obtient le rôle principal dans Hauteclaire en 1961, une dramatique télévisée réalisée par Jean Prat et adaptée de Barbey d'Aurevilly. Elle fût la compagne d'Alain Delon pendant 12 ans, avec qui elle partagea l'affiche sur 13 films.

France 2 diffusera également à une date non définie le dernier documentaire réalisé par Mireille Darc pour Infrarouge, Excision, le plaisir interdit produit par Jara Production avec la participation de France Télévisions. L'histoire s'arrête lorsque Pierre Barret, malade, décide d'arrêter de se battre après une greffe de foie qui n'a pas pris. Tenu à l'écart par le réalisateur pendant les préparatifs de la journée, il ne découvre la tenue de Mireille Darc qu'au moment du tournage de la scène. Victime d'une malformation cardiaque depuis l'enfance, elle subit une nouvelle opération en 2013.

Like this: