Published: Mar, Août 08, 2017
Économie | By Estienne Trouve

En Europe : Des millions d'œufs contaminés à l'insecticide retirés de la vente

En Europe : Des millions d'œufs contaminés à l'insecticide retirés de la vente

Les supermarchés néerlandais et allemands avaient commencé à retirer les œufs contaminés de la vente jeudi dernier, ainsi que les autorités suédoises et belges. Mais l'enquête a aussi révélé que du produit contaminé avait été livré dans des élevages allemands, selon un circuit encore obscur, et chaque jour voit gonfler les estimations du nombre d'oeufs contaminés dans le pays.

Ces pays se sont mis à traquer préventivement dans les supermarchés plusieurs millions d'œufs livrés par les Pays-Bas et contenant une molécule interdite, bien que jugée peu nocive à petite dose. Pour éradiquer ce parasite très néfaste pour les poules, cette entreprise aurait employé du fipronill. Dans ce contexte, la Commission européenne a déclaré, jeudi, "suivre l'affaire de très près", par l'intermédiaire de sa porte-parole Anna-Kaisa Itkonen.

Jusqu'ici, 2,9 millions d'oeufs ont été exportés des Pays-Bas vers l'Allemagne jusqu'au 22 juillet, date à laquelle le commerce d'oeufs a été bloqué.

"En complément de l'analyse de risque de l'Efsa", l'autorité européenne de sécurité des aliments, le ministère a décidé de saisir l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) "pour obtenir un avis sur les risques pour la santé humaine liés à l'ingestion d'œufs ou de produits contaminés par le fipronil". Si pour l'instant, seul un éleveur français a signalé aux autorités la présence de cet insecticide dans son élevage, la surveillance est de mise. Elles viseraient également le fournisseur belge Poultry-Vision, qui avait acquis de grandes quantités de fipronil en Roumanie, selon les médias. "Puisque les œufs sont retirés de la vente, les volaillers n'ont plus les moyens de les nourrir", explique Lesley Moffat, directrice de l'ONG néerlandaise Eyes on Animals, spécialisée dans la protection des animaux d'élevage, dont L214 est le correspondant en France.

More news: Mondiaux de Londres: le "pestiféré" Gatlin gâche la sortie de Bolt
More news: L'unique parti appelant au non dénonce une campagne "inégalitaire" — Référendum en Mauritanie
More news: Crash d'un avion de tourisme en Suisse : trois morts

Une substance toxique a été détectée dans des centaines de milliers d'oeufs vendus à la consommation par de nombreux élevages de volailles aux Pays-Bas. Elle a admis avoir eu connaissance dès juin d'un "problème de fipronil dans le secteur avicole", mais elle n'a alerté les pays voisins, par un système d'alerte européen, que le 20 juillet.

La France n'est, "à ce jour", pas concernée, a indiqué hier le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.

Mais "ce n'est pas un argument: c'est la protection du consommateur qui doit prévaloir, et le principe de précaution", a tonné lundi matin le ministre belge de l'Agriculture Denis Ducarme sur la radio publique La Première.

Like this: