Published: Ven, Août 04, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Air France élargit la zone interdite — Corée du Nord

Air France élargit la zone interdite — Corée du Nord

Et si celui-ci a été évité, c'est surtout grâce au hasard et à une bonne dose de chance.

S'il avait décollé de 5 à 10 minutes plus tard, l'appareil aurait pu couper la trajectoire du missile nord-coréen, estiment les autorités américaines, tel que le rapporte la chaîne ABC.

Pourtant, les responsables ont assuré ce mercredi que les zones géographiques au sein desquelles la Corée du Nord effectue les tests de ses missiles "n'interfèrent en aucune façon avec les trajectoires aériennes d'Air France".

L'histoire fait froid dans le dos et rappelle que le 17 juillet 2015 le vol MH17 a été abattu par un missile au-dessus de l'Ukraine avec 298 personnes à son bord - l'enquête internationale a démontré la responsabilité des indépendantistes russes, ce que nie toujours Moscou.

More news: Remake La députée LREM Laurianne Rossi frappée sur un marché à Bagneux
More news: Benjamin Netanyahou veut expulser Al-Jazeera d'Israël
More news: Real Madrid / Barcelone: THE match amical

En fait, le 28 juillet dernier, un Boeing 777 de la compagnie aérienne française a survolé une zone dans laquelle la Corée-du-Nord effectuait des essais militaires.

"Air France a décidé par mesure de précaution d'élargir la zone de non-survol autour de la Corée du Nord", a expliqué un porte-parole de la compagnie franco-néerlandaise à Reuters.

Selon CNN, c'est aux compagnies aériennes de prendre la décision de modifier ou non leurs plans de vol. Mais cela pourrait leur coûter des millions d'euros en essence en cas de détour. Une information que semble confirmer un pilote d'avion interrogé par CNN "Ce n'est probablement pas quelque chose que vous pourriez détecter, comme vous pourriez détecter un autre avion". "Ce missile a survolé un espace aérien saturé par les avions de ligne".

Like this: