Published: Ven, Août 11, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

5 morts, 50 disparus parmi des migrants jetés à la mer — Yémen

5 morts, 50 disparus parmi des migrants jetés à la mer — Yémen

Au moins 5 migrants africains sont morts et 50 autres sont portés disparus après avoir été jetés à la mer jeudi par des passeurs.

Selon une source responsable au sein de l'OIM dans la ville yéménite d'Aden, "il y avait de nombreuses femmes et enfants parmi ceux qui sont morts et ceux portés disparus". L'âge moyen des migrants est de 16 ans, a-t-on informé. "Selon les survivants, le passeur les aurait poussés à sauter dans l'eau quand il a vu 'des gens de l'autorité' près de la côte".

Les survivants ont confié à l'OIM que le passeur en question était déjà retourné en Somalie pour récupérer d'autres migrants et les amener au Yémen en utilisant le même itinéraire. Le Yémen, en proie à une guerre fratricide depuis 2014 et à un conflit avec son voisin saoudien depuis 2015, est une étape pour les Africains qui essaient de rejoindre un riche pays du Golfe.

More news: Près de 300 djihadistes revenus de Syrie et d'Irak (Intérieur) — France
More news: Mondiaux-200m (M): Makwala passe au rattrapage
More news: Neymar au PSG: "Je voulais un plus grand défi"

Environ 300 personnes, des migrants en provenance de la Corne d'Afrique, ont été intentionnellement jetées à la mer en 24 heures par des passeurs au large du Yémen. Parmi eux, plus de 30000 sont originaires d'Éthiopie et de Somalie et ont moins de 18 ans.

Il dénonce un acte "scandaleux et inhumain", et souligne par ailleurs l'"immense souffrance des migrants sur cette route migratoire".

Like this: