Published: Lun, Juillet 31, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Venezuela: plusieurs morts dans des manifestations, un dirigeant de l'opposition tué

Venezuela: plusieurs morts dans des manifestations, un dirigeant de l'opposition tué

"Pays du monde entier, aidez-nous", pouvait-on lire sur des pancartes brandies par les manifestants, qui agitaient des drapeaux du Venezuela.

L'opposition affirme que cette assemblée constituante permettra au président Maduro de s'accrocher au pouvoir et de créer une dictature. Au moins quatre militaires ont par ailleurs été blessés dans une explosion à Caracas, la capitale du pays.

More news: Accalmie sur le front des incendies dans le Sud-Est
More news: SNCF : la gare Montparnasse paralysée suite à un problème technique
More news: Nouvelle désillusion pour les Bleues, sorties en quart — Euro féminin

Ricardo Campos, 30 ans, dirigeant de l'opposition, a été tué par balle à Cumana, dans l'Etat de Sucre (nord-est), selon le député de l'opposition Henry Ramos Allup, ancien président du Parlement. 113 victimes ont été déplorées depuis avril dernier. Un des 6 120 candidats à l'Assemblée constituante a été tué, le deuxième en quelques semaines.

" Un groupe a fait irruption " chez José Felix Pineda, un avocat de 39 ans, à Ciudad Bolivar dans le sud-est du pays, " et lui a tiré dessus à plusieurs reprises", a indiqué le Ministère public vénézuélien sur Twitter, sans évoquer d'éventuels motifs. L'explosion s'est produite sur une avenue du quartier chic d'Altamira, où des dizaines d'opposants protestaient contre l'élection dimanche d'une Assemblée constituante voulue par le président socialiste Nicolas Maduro, rejetée par ses adversaires. M.Maduro a été le premier à voter dans un bureau de l'ouest de Caracas, accompagné de son épouse Cilia Flores et de plusieurs dirigeants.

Like this: