Published: Mar, Juillet 11, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Trump Junior admet une rencontre secrète avec une avocate russe — États-Unis

Trump Junior admet une rencontre secrète avec une avocate russe — États-Unis

Alors qu'il l'avait nié jusque-là, le fil aîné de Donald Trump a admis dimanche dans le New York Times avoir rencontré une avocate russe qui lui promettait des révélations compromettantes sur Hillary Clinton.

Dans son communiqué de dimanche, cité par le New York Times (en anglais), Donald Trump Jr. affirme qu'on lui avait dit, avant cette rencontre, que l'avocate, Natalia Veselnitskaya, "pouvait avoir des informations utiles à campagne".

La rencontre avec Donald Trump Jr -qui assurait en mars être sûr à "100%" de ne pas avoir abordé la politique américaine envers Moscou avec des Russes lors d'événements liés à la campagne présidentielle- et deux proches clés du milliardaire new-yorkais représente le premier élément public révélateur du fait que le camp républicain était effectivement prêt à accepter l'aide de la Russie dans cette campagne, analyse le quotidien.

Donald Trump Jr a confirmé le rendez-vous du 9 juin 2016, tout en précisant que la conversation portait principalement sur le programme d'adoption.

Cette affaire n'en finit pas d'empoisonner la présidence Trump qui n'arrive guère à s'en dégager au vue des nombreuses révélations publiées par la presse américaine ces dernières semaines.

More news: Touche pas à mon poste : Voici les nouvelles recrues !
More news: Thomas Lemar and the problem with transfer rumors
More news: Ludovic, le fils de Sheila est décédé

C'est une rencontre qui illustre la volonté qu'entretenait le camp Trump de faire tomber son adversaire démocrate, lors de la campagne présidentielle. "Ses déclarations étaient vagues, ambigües et ne faisaient aucun sens".

L'existence de cette réunion a été divulguée récemment à des représentants du gouvernement et a été confirmée samedi par des représentants de Donald Trump Jr et Jared Kushner à la suite d'un autre reportage du New York Times. En juillet 2016, il avait aussi dénoncé les "mensonges" de l'entourage de Hillary Clinton lorsque celui-ci suggérait que la Russie tentait d'aider Donald Trump dans la course à la Maison-Blanche.

"Aucun détail et aucune information qui supportait cette déclaration n'ont été fournis ou même offerts", a déclaré Donald Trump Jr. "Il est vite devenu clair qu'elle n'avait aucune information significative".

Les liens présumés entre son équipe de campagne et la Russie ont jeté une ombre sur les cinq premiers mois de son mandat. En revanche, l'avocat de Donald Trump a fait savoir par son porte-parole que le président n'y avait pas pris part et n'était pas au courant de la réunion. Natalia Veselnitskaya est connue pour avoir notamment lutté contre le Magnitski Act.

Like this: