Published: Ven, Juillet 14, 2017
Culture | By Renaud Astier

Quand Melania Trump essaie de parler français avec des enfants à l'hôpital

Quand Melania Trump essaie de parler français avec des enfants à l'hôpital

Mais la première rencontre entre les deux chefs d'Etat a eu lieu jeudi après-midi aux Invalides. Situé au deuxième étage de la tour Eiffel, avec sa vue imprenable sur Paris, c'est le restaurant d'Alain Ducasse qui a été choisi par le président des États-Unis, parmi plusieurs tables étoilées présentées à la délégation américaine.

"Vous avez un grand leader, un bon leader".

18h31 Donald Trump est arrivé à Paris: avec ou sans Jim? Le président français n'a jamais caché son intention de vouloir éventuellement faire changer d'avis Donald Trump à propos du climat. C'est d'ailleurs ce que souhaite le président français lui-même. "Un mois après la décision du président américain de retirer son pays de l'accord de Paris sur le climat, il s'agit pour Emmanuel Macron de ne pas " rompre " avec les Etats-Unis, ne pas les " isoler ", et de réaffirmer les " liens historiques " qui unissent les deux alliés.

Concrètement, les deux dirigeants ont convenu d'un renforcement de la coopération entre les services français et américains dans les prochaines semaines en ce qui concerne la cyber-criminalité et la lutte contre la radicalisation sur Internet. Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, avait tenté de calmer le jeu en déclarant qu'il ne s'agissait pas de mettre en avant Donald Trump mais les Etats-Unis dans leur ensemble.

More news: La fermeture de plusieurs stations de métro inonde Twitter — Orages à Paris
More news: Idrissa Seck : " la vision de Macky Sall s'arrête à Diamniadio"
More news: Marcel Kittel reçu cinq sur cinq

A contrario, le directeur parisien de European Council on Foreign relations, Manuel Lafont-Rapnouil estime, lui, que, "quoi qu'on en pense, les Etats-Unis restent les Etats-Unis et on a besoin d'eux sur de nombreux sujets". "Nous avons un objectif principal: l'éradication des terroristes, de tous les groupes terroristes, quelle que soit leur sensibilité", a-t-il souligné.

"Je verrai dans quelques jours à Paris, et je m'en réjouis, le président Trump". "Le président de la République essayera de nouveau de convaincre le président américain de l'inéluctabilité de l'accord de Paris", soutient-on à l'Elysée. "Nous verrons ce qu'il se passe", a-t-il ajouté, très sybillin, "nous en parlerons au cours de la période à venir".

Lors d'un point presse organisé mardi, le préfet de police de Paris Michel Delpuech a refusé de dévoiler les mesures spécifiques liées à la venue du chef de l'Etat américain, attendu dès ce jeudi dans la capitale.

Like this: