Published: Jeu, Juillet 13, 2017
Sport | By Katia Genin

Marcel Kittel reçu cinq sur cinq

Marcel Kittel reçu cinq sur cinq

Si sa troisième victoire d'étape sur le Tour de France s'est jouée à 6 mm, Marcel Kittel (Quick-Step Floors) n'a cette fois pas eu besoin de la photo-finish pour s'assurer un 4ème succès depuis le 1er juillet.

Le trio a été contrôlé à distance par le peloton. Mais il n'a pas lâché, se faisant rattraper à 7 kilomètres seulement de l'arrivée. Le parcours sera favorable aux sprinters une nouvelle fois, mais possiblement aussi aux baroudeurs en raison de la longueur de l'étape, qui traverse le sud-ouest du pays par cinq départements (Dordogne, Lot-et-Garonne, Landes, Gers, Pyrénées-Atlantiques).

La onzième étape du Tour entre Eymet et Pau aura laissé quelques traces sur les coureurs. Fulgsang, Bardet et Contador ont chuté, sans gravité. Dans la ligne droite finale, le Britannique Dan McLay a lancé le sprint mais Kittel, le plus puissant, s'est imposé nettement bien qu'il n'ait eu qu'un coéquipier pour l'emmener.

More news: Trois Belges dans la tête de course (direct) — Tour de France
More news: Tous les clignotants au vert en juin — Air France-KLM
More news: Idrissa Seck : " la vision de Macky Sall s'arrête à Diamniadio"

Jusqu'à présent, l'Allemand avait gagné au mieux quatre étapes d'un même Tour, en 2013 et 2014. Il est partagé par le Français Charles Pélissier (1930) et les Belges Eddy Merckx (1970, 1974) et Freddy Maertens (1976).

La 12e étape arrivera jeudi sur les hauteurs des Pyrénées, sur l'altiport de Peyragudes, au bout de six ascensions et 214,5 kilomètres à partir de Pau. La pente atteint jusqu'à 16 % dans un cadre grandiose.

Like this: