Published: Lun, Juillet 10, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

L'Irak annonce que Mossoul est "libérée" de Daech

L'Irak annonce que Mossoul est

Mossoul, la deuxième ville d'Irak, jusqu'alors aux mains du groupe autoproclamé l'Etat Istamique, a été reprise par l'Armée Irakienne après 9 mois d'une âpre bataille. Dans son dernier carré dans la vieille ville dévastée de Mossoul, l'EI continue cependant d'opposer une résistance farouche en lançant notamment ses kamikazes, dont des femmes, contre les forces irakiennes. Les insurgés en avaient pour leur part pris le contrôle en l'espace de quelques jours en 2014. "Je ne veux pas spéculer (.), mais je pense que ce sera très bientôt", soulignait samedi depuis Bagdad le général américain Robert Sofge, qui dirige le centre des opérations conjointes de la coalition anti-djihadistes menée par Washington. Le plus dur reste à faire à Mossoul: sécuriser durablement la ville et permettre aux populations civiles déplacées hors de la ville de s'y réinstaller. Mme Grande a évoqué des destructions énormes dans l'ouest du dernier grand bastion urbain de l'EI en Irak.

" L'ennemi a semé des engins piégés partout, à chaque endroit, dans chaque placard, dans un cas, sous un couffin même ", a-t-il détaillé. Certains d'entre eux se font passer pour morts, attendant le passage des troupes irakiennes pour actionner leurs ceintures d'explosifs.

C'est apparemment la fin d'une longue bataille.

More news: Un contrat très important avec la Chine — Airbus
More news: Ludovic, le fils de Sheila est décédé
More news: Kittel double la mise à Troyes

Plus loin, une mère de famille suppliait un soldat de l'écouter. L'ONU a repertorié la fuite de centaines de milliers de civils en raison des combats.

Elle intervient au terme d'une offensive lancée le 17 octobre par les forces irakiennes, soutenues par la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis. Sur le plan humanitaire, l'offensive à Mossoul a eu des répercussions majeures. Daesh a par ailleurs revendiqué de nombreux attentats meurtriers dans le monde.

Cette ville avait une dimension très symbolique pour Daesh: c'est là que son chef, Abou Bakr al-Baghdadi, avait fait en juillet 2014 son unique apparition publique après avoir proclamé un " califat " sur les vastes territoires conquis par le groupe jihadiste en Irak et en Syrie.

Like this: