Published: Dim, Juillet 09, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Le G20 trouve un accord pour une déclaration commune sur le climat

Le G20 trouve un accord pour une déclaration commune sur le climat

Donald Trump s'est lui entretenu pour la première fois avec son homologue russe Vladimir Poutine. Très attendu, ce premier tête à tête entre Donald Trump et Vladimir Poutine s'est tenu ce vendredi en début d'après-midi en marge du sommet du G20 à Hambourg.

Le président russe a " nié une telle implication, comme il l'a fait dans le passé ". Le président américain avait alors laissé entrevoir un rapprochement entre les deux pays. Pourquoi un rendez-vous très tendu, notamment, parce qu'à Washington, l'enquête se poursuit pour déterminer s'il y a eu collusion entre les équipes de campagne de Donald Trump et le Kremlin avant l'élection présidentielle américaine.

Selon l'AFP, Donald Trump a réussi à obtenir du G20 la rédaction d'un communiqué qui "prend acte" de la sortie des États-Unis de l'accord de Paris sur le climat et lui permet de poursuivre une politique environnementale divergente. Un bon moyen d'isoler Donald Trump sur le sujet. "Et ici, (la chancelière allemande Angela Merkel) a réussi à trouver un compromis optimal (.) où tous les pays ont constaté que les États-Unis s'étaient retirés de cet accord (de Paris), mais le travail là-dessus sera poursuivi", a déclaré M. Poutine, ajoutant que "c'est un élément positif". "J'espère que cette rencontre se soldera par un résultat positif".

More news: Romelu Lukaku en route pour Manchester United — Mercato
More news: Tour de France: Marcel Kittel récidive devant Arnaud Démare
More news: Une nouvelle expertise médicale conclut à une mort par asphyxie — Adama Traoré

Sur la Syrie, les Etats-Unis se sont dit prêts avant le sommet à "explorer la possibilité d'établir avec la Russie des mécanismes communs" de stabilisation de la Syrie, dont des zones d'exclusion aérienne.

La chancelière Angela Merkel a qualifié d'" inacceptables " les manifestations violentes, qui " mettent des vies en péril ". Ces derniers ont promis "l'enfer" pendant le G20 et battent sans discontinuer le pavé depuis jeudi soir. Selon des estimations de la police, quelque 100.000 personnes ont participé à la manifestation, alors que les effectifs policiers déployés dans la ville pour assurer la sécurité du sommet ne sont que de 20.000 personnes. Par exemple, les pneus de véhicules de la délégation canadienne ont été crevés. Le duo Chine-Allemagne a-t-il l'intention d'exercer le leadership mondial que les Etats-Unis semblent délaisser?

Like this: