Published: Dim, Juillet 16, 2017
Culture | By Renaud Astier

Attentat de Nice: l'hommage bouleversant de Calogero

Attentat de Nice: l'hommage bouleversant de Calogero

"Nous avons montré au monde entier hier que là où la France a été frappée un 14 juillet 2016, la France le 14 juillet 2017, était debout, à Paris, à Nice et autour de nous, dans chacune des 36.000 communes de France", s'est réjouit Christian Estrosi au micro de RTL, ce samedi 15 au lendemain de cette cérémonie d'hommage. A l'occasion de ce tragique anniversaire, de nombreux hommages ont émaillé la journée. Le titre, particulièrement symbolique, avait été choisi par les familles des victimes.

More news: Affaire Grégory: le juge Lambert retrouvé mort
More news: Quand Melania Trump essaie de parler français avec des enfants à l'hôpital
More news: Tennis : Roger Federer élimine Milos Raonic au simple masculin à Wimbledon

Submergé par l'émotion, le chanteur n'a pu retenir ses larmes et s'est interrompu en pleine chanson. Interprétant son titre Feux d'artifice, le chanteur français a fondu en larmes avant de finir le morceau. Après une minute de silence observée à 22h34 précisément, l'heure de l'attentat, Calogero a fait sont entrée sur scène. "On allait aux feux d'artifice/Voir ces étoiles de pas longtemps/Qui naissent, qui brillent et puis qui glissent/En retombant vers l'océan/Et ça fait des étoiles de mer/Ça met dans les yeux des enfants" raconte sa chanson. C'est finalement l'Orchestre Philharmonique de Nice qui a clôturé le spectacle en musique, un grand moment d'émotion. Ne pouvant plus chanter, le chanteur s'est mis la tête dans les mains avant d'être très applaudi par le public touché par son émotion.

Like this: