Published: Dim, Juillet 23, 2017
Économie | By Estienne Trouve

APL : baisse de cinq euros par mois

APL : baisse de cinq euros par mois

Ces aides personnalisées au logement ciblent principalement les étudiants: 800.000 d'entre eux les touchent chaque année.

La Fage a demandé au gouvernement d'Edouard Philippe et au président Emmanuel Macron "de ne pas matraquer le portefeuille des étudiants en revenant sur cette mesure injuste, d'ouvrir une vraie réforme des aides sociales étudiantes et de lancer sans délais le plan de 80.000 logements annoncé dans le programme du Président de la République". C'est justement la levée de boucliers des syndicats étudiants qui avait fait reculer le précédent gouvernement sur le sujet.

More news: Réforme de la Cour suprême adoptée
More news: La Maison-Blanche nie les rumeurs de dissensions
More news: US Senator: Repealing Obamacare to Be 'Disastrous' for W Virginia

Finalement, le cabinet du Premier ministre a annoncé à France 2 ce samedi ses intentions: les APL diminueront de 5 euros par mois, pour tous les bénéficiaires, dès le 1er octobre 2017. "Cela n'a rien à voir avec les mesures prises en 2016", s'est défendue Emmanuelle Cosse, à l'époque ministre du Logement, qui dénonce une " mesure qui fragilise les moins favorisés ". Une mesure que conteste l'Unef.

C'est le temps des coupes budgétaires et des économies pour le gouvernement. "On ne va pas supprimer 19 milliards d'euros d'aides au logement, ce serait insensé". "Pour nous, c'est évidemment inacceptable", a-t-elle ajouté, interrogée sur BFM TV. Or, selon la Fage, un étudiant sur quatre vit sous le seuil de pauvreté et le logement représente plus de la moitié du budget mensuel d'un étudiant. "La FAGE ne peut tolérer que l'on continue de précariser la jeunesse sous couvert de mesures d'économie", s'indigne le syndicat étudiant.

Like this: