Published: Mar, Juillet 25, 2017
Médecine | By Sylviane Desjardins

Anti-vaccins. Des familles vont attaquer en justice quatre laboratoires

Anti-vaccins. Des familles vont attaquer en justice quatre laboratoires

Ce groupe est emmené par Martine Ferguson-André, membre de la commission de santé Europe Ecologie les Verts convaincue que la recrudescence de l'autisme (toute relative puisque récemment, à la faveur notamment de définitions changeantes, le nombre de nouveaux diagnostics a reculé dans certains pays) est liée à la vaccination.

En septembre, l'association Autisme Vaccinations va lancer une action de groupe contre quatre laboratoires produisant des vaccins. Cette dernière n'hésite pas d'ailleurs pour servir son propos à organiser des projections du scandaleux film Vaxxed réalisé par André Wakefield, ancien scientifique britannique, dont la publication suggérant un lien entre autisme et vaccin ROR était une escroquerie démontrée. Elles entendent "demander réparation des dommages causés par la vaccination pédiatrique", responsable selon elles de l'augmentation des cas d'autisme chez les jeunes enfants. Ce combat est soutenu par Martine-Odile Bertella-Geffroy, ancienne juge d'instruction du pôle santé publique du tribunal de grande instance de Paris et désormais avocate. Elle affirme que son fils, Tom, est devenu autiste après avoir reçu cinq vaccins à l'âge de dix mois. "Les chiffres de l'autisme qui sont en hausse pourraient s'expliquer par la vaccination".

Selon l'association Autisme Vaccinations, un conservateur contenant du mercure et retiré des vaccins en 2000, le thiomersal, serait responsable de plusieurs cas d'autisme. "On n'est qu'au commencement de notre action", prévient-elle.

More news: Uruguay : lancement de la vente de marijuana dans les pharmacies
More news: Au moins huit morts dans un attentat à Kaboul
More news: Paint est mort, vive Paint 3D — Microsoft

À l'époque, les études réalisées n'avaient pas permis de conclure à un potentiel risque. Ces parents accusent les vaccins d'être à l'origine des troubles autistiques de leurs enfants. Les laboratoires visés sont français, anglais et américains: Sanofi, Pfizer, Eli Lilly et GlaxoSmithKline.

Ce sont donc les quatre laboratoires qui ont commercialisé ce vaccin qui sont dans le viseur de l'association.

Like this: