Published: Mer, Juillet 05, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

20 mesures marquantes du discours d'Edouard Philippe

20 mesures marquantes du discours d'Edouard Philippe

À 15h ce mardi, Édouard Philippe tiendra son discours de politique générale devant l'Assemblée nationale.

Le paquet de Marlboro à 10 euros?

A propos de la politique économique et fiscale, le Premier ministre a confirmé ce que le gouvernement laissait entendre depuis plusieurs jours.

Par ailleurs, Edouard Philippe a promis de "baisser la pression fiscale d'un point de PIB en cinq ans", soit une baisse de prélèvements obligatoires de 20 milliards d'euros sur l'ensemble du quinquennat. " La dette atteint le " niveau insupportable " de 2.147 milliards d'euros et le paiement des intérêts pèse pour 42 milliards par an".

C'est l'heure du grand oral pour Edouard Philippe.

More news: Real : Ceballos, ça brûle !
More news: Un navire américain croise près d'une île revendiquée par Pékin
More news: Emmanuel Macron au Sahel pour mettre en place une force antijihadiste

"Fiscalité. Le taux d'impôt sur les sociétés sera abaissé de 33 à 25% d'ici à 2022".

Du côté des entreprises, le gouvernement entend transformer le crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) en baisse de cotisations sociales à partir de 2019. Il a rappelé que les ordonnances seraient prises " avant la fin de l'Été ". Quant à la réforme annoncée des retraite instituant un régime unique par points, il faudra patienter jusqu'à la fin 2018. Il a indiqué que ce dispositif ferait l'objet d'une concertation avec les collectivités locales. Il a aussi évoqué des mesures en faveur du pouvoir d'achat telles que la revalorisation du minimum vieillesse et de l'allocation adulte handicapé dès l'an prochain ainsi que la suppression de la taxe d'habitation pour tous les Français qui sera adoptée durant le quinquennat.

"Le Premier ministre a également assuré que le gouvernement tiendrait la promesse de créer 15.000 places supplémentaires de prison".

On connaît l'amour de la littérature d'Edouard Philippe et on sait combien l'éducation est une priorité pour le président Emmanuel Macron.

Et même si le Premier ministre a pris de la hauteur au début de son discours, il l'a consacré presque entièrement à la fiscalité. Validés encore, d'autres objectifs tels que celui de recycler "100% des plastiques" d'ici à 2025 et la non-attribution de nouveaux permis d'exploration d'hydrocarbures.

Like this: