Published: Dim, Juin 11, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Syrie: des forces anti-EI entrent dans l'ouest de Raqqa

Syrie: des forces anti-EI entrent dans l'ouest de Raqqa

En appui à l'offensive, les avions de la coalition internationale antijihadistes conduite par les États-Unis, ont mené des raids sur la ville tout au long de la journée de samedi, tuant au moins 13 civils, selon l'OSDH. Le Pentagone a justifié cette frappe en assurant que les Républicains menaçaient la sécurité des États-Uniens, lesquels en droit international n'avaient rien à faire là. "Il y a des combats à l'est ainsi qu'à l'ouest de la ville", a indiqué le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Sept mois après avoir lancé une vaste offensive visant à chasser les djihadistes de leur 'capitale' de facto en Syrie, les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont pénétré cette semaine pour la première fois à Raqa, par un quartier de l'est de la ville.

La bataille de Raqqa constitue l'un des principaux fronts de la guerre aux multiples belligérants en Syrie, qui a fait plus de 320 000 morts depuis mars 2011.

'Nos troupes avancent à Mechleb et contrôlent des parties du quartier', a dit jeudi à l'AFP un porte-parole des FDS Talal Sello. Il a été témoin de violents combats avec notamment des tirs d'obus des deux côtés.

Il serait techniquement très dangereux que les armées de l'air de la Coalition et de la République arabe syrienne pilonnent ensemble Rakka sans coordination.

Les FDS sont équipées de leurs vieilles kalachnikovs, mais aussi d'armes et de véhicules flambants neufs, livrés par les Etats-Unis, au grand dam de leur allié turc. Les FDS contrôlent environ deux tiers de Mechleb et se trouvent à 400 m du quartier adjacent d'al-Senaa.

More news: Roland-Garros: Nadal en demi-finale après l'abandon de Carreno-Busta
More news: Nouvelles perquisitions, "plusieurs" arrestations — Attaque de Londres
More news: Le ministère du Travail porte plainte sur les fuites

Le quartier a été vidé de ses habitants par les djihadistes avant l'entrée des FDS, et le groupe EI y a creusé des tranchées défensives et des tunnels. Les combats se poursuivaient également à la périphérie ouest de Raqqa, ajoute l'OSDH.

Il a affirmé qu'il restait " jusqu'à 2500 " combattants du groupe EI dans Raqqa.

Damas proteste contre la participation des militaires américains à l'opération et qualifie d'intervention leur présence dans le nord de la Syrie. Les unités des FDS composées essentiellement de Kurdes syriens, mènent des combats au sol.

Capturée par l'EI en 2014, Rakka est devenue le symbole des atrocités des djihadistes ainsi qu'une base pour la planification d'attentats commis à l'étranger. L'International Rescue Committee a dit craindre que l'EI n'utilise les civils comme 'boucliers humains'.

L'armée syrienne a été absente jusqu'à présent de la bataille de Raqa, même si l'agence de presse officielle Sana a indiqué que l'armée de l'air avait positionné des positions de l'EI dans l'ouest de la province.

Like this: