Published: Dim, Juin 25, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

"Nous ne serons pas dans la majorité présidentielle" — Cambadélis


"La majorité (la motion majoritaire du PS, NDLR) s'est réunie ce matin, et elle va préconiser au conseil national un vote de clarification et avec Emmanuel Macron et avec Jean-Luc Mélenchon, l'idée que nous ne serons pas dans la majorité présidentielle et donc que nous ne voterons pas la confiance" au gouvernement d'Édouard Philippe, le 4 juillet, a dit Cambadélis. Ce Conseil national se tenait six jours après la déroute électorale historique des législatives, qui s'est soldé pour le PS par l'élection de seulement 30 députés.

"Nous ne sommes pas dans le mandat impératif", a souligné Rachid Temal, même si les statuts du PS prévoient théoriquement que les décisions du Conseil national s'imposent aux parlementaires.

In fine, la réponse est tombée dans la soirée: le PS ne votera pas la confiance au gouvernement d'Édouard Philippe.

More news: Tusk: le "rêve" d'un maintien du Royaume-Uni dans l'UE toujours possible
More news: Quand Macron joue au tennis-fauteuil pour défendre Paris 2024
More news: POKEMON GO : les Raids et les nouvelles Arènes arrivent !

Quid du vote de confiance?

Mais les membres de la motion majoritaire plaident pour en rester à une formulation plus consensuelle qui permette d'obtenir l'unanimité. Toutefois, cette résolution laisse la porte ouverte à l'abstention. Et de préciser: "A l'exception de la loi sur la moralisation de la vie publique, [.] le Parti socialiste ne peut se reconnaître dans les mesures annoncées ou déjà engagées par le gouvernement".

Faudra-t-il les exclure du groupe s'ils contreviennent à la décision du parti? "Je sais que le président du groupe Olivier Faure fait ce travail de discussion, d'échange sur le fait d'avoir une position commune, et donc nous verrons à ce moment-là", a-t-il temporisé. (.) N'attendez pas de miracle. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Like this: