Published: Mar, Juin 27, 2017
Sport | By Katia Genin

Nadal-Wawrinka, invincible contre invaincu — Roland-Garros

Nadal-Wawrinka, invincible contre invaincu — Roland-Garros

Le Suisse a pratiquement tout raflé en début de saison (Open d'Australie, Indian Wells, Miami), mais son impasse sur la saison sur terre battue a permis à Nadal de faire le trou.

Né d'une mère commerçante et d'un père chef d'entreprise à Manacor, la troisième ville d'une île à laquelle il est toujours resté passionnément attaché, Nadal a passé son enfance dans un immeuble où logeait toute sa famille, ou plutôt son clan, tant un esprit de corps à la méditerranéenne soudait tous ses membres (à cet égard la séparation de ses parents, en 2009, a été une très rude épreuve).

Q: Pensez-vous que vous jouez actuellement le meilleur tennis de votre vie? Et en trois semaines, je me suis hissé au niveau pour être en finale de Grand Chelem. Son bilan face à Thiem cette saison était positif avec ses deux succès en deux sets en finale de Barcelone et de Madrid. Avec sa consécration, l'Espagnol grappille deux échelons et devient ainsi le 2 joueur à l'ATP. "Stan The Man " l'a très vite appris à ses dépens.

"C'est un truc mental, explique Wawrinka. Tout est connecté". Sa reconquista, comme on dit dans la langue de Cervantès, il l'a préparée lors de mois de dur labeur, de remise en question, de travaux d'Hercule, au cours desquels il a retrouvé son fameux coup droit, base de toutes ses conquêtes.

More news: Onze nouveaux venus dans le gouvernement Philippe 2 — Remaniement
More news: L'auteur de l'attaque ratée a prêté allégeance à Daesh — Champs-Élysées
More news: OL : Aulas se montre très gourmand pour Lacazette !

Le Suisse Roger Federer, absent des Internationaux de France pour une deuxième année de suite, complète le top-5. "Roger et Rafa, ils t'amènent à hésiter dans ce que tu fais". Même si je sais parfaitement ce que je veux faire sur le court, il y a toujours une petite hésitation. Tu te dis: Est-ce que j'y vais? Bien au contraire. Il a surmonté les doutes et travaillé encore plus dur pour revenir et s'offrir cette chance de soulever à nouveau la Coupe des Mousquetaires.

Rafael Nadal et Stan Wawrinka s'affronteront dimanche à Roland-Garros dans une finale de trentenaires, où le Suisse essaiera de répondre par une "segunda" à la tentative de "decima" du roi de la terre battue. "J'étais beaucoup trop hésitant dans mes choix", a souligné Stan Wawrinka.

J'ai essayé de trouver des solutions, de mieux jouer, de jouer le jeu désiré. Cela ne sert à rien. "Je ne suis pas le premier à perdre face à lui sur terre battue, ni le dernier", a-t-il glissé. Un combattant exceptionnel, avec lui toutes les balles reviennent, avec du spin, du rebond. Une autre disette de trois années pourrait bien prendre fin rapidement...

A 32 ans, le Vaudois, vainqueur en 2015, sera le finaliste le plus vieux depuis Niki Pilic en 1973. Plus incroyable encore que la victoire en elle-même, c'est la manière qui interpelle, tant ce Rafa-là semblait impossible à renverser.

Like this: