Published: Mer, Juin 07, 2017
Sport | By Katia Genin

Mladenovic-Bacsinszky a repris... 21 minutes

Mladenovic-Bacsinszky a repris... 21 minutes

Le match a débuté sur un court central balayé par le vent et a ensuite été interrompu deux fois par la pluie.

C'est le rendez-vous des amoureux de la terre battue. Ancienne no 1 mondiale (2010, 2011), elle avait disputé deux finales en Grand Chelem.

Timea Bacsinszky a toutes les cartes en mains pour devenir la deuxième Suissesse après Martina Hingis à se hisser en finale du tableau de simple d'un tournoi majeur. Nishikori avait mené deux sets à zéro avant de se faire rejoindre dimanche matin sur un "roue de bicyclette". Sur le Suzanne-Lenglen, la Danoise Caroline Wozniacki, 11e tête de série, menait 6-4, 2-5 contre la jeune Lettone de 19 ans Jelena Ostapenko.

Sa plus grande expérience fait de Timea Bacsinszky la favorite de cette demi-finale.

More news: (VIDEO) Stéphane Plaza a fondu en larmes hier soir
More news: Daesh revendique une prise d'otage — Australie
More news: L'incroyable affaire Théo Hernandez — Espoirs

Une seconde fois, durant une demi-heure environ, à 4-3 en faveur de la joueuse suisse. Ostapenko, quant à elle, servait pour recoller à 2 jeux partout dans le troisième set après avoir égalisé à un set partout contre Wozniacki (6-4, 2-6, 2-1). Ostapenko vise toujours un premier sacre. La Française sauvait sa mise en jeu et signait même le break dans la foulée pour mener 3-1.

La deuxième pause forcée, survenue peu après 19h et longue d'une trentaine de minutes, n'a en revanche pas perturbé la Vaudoise.

Concise, Jelena Ostapenko est aussi rapide dans ses déclarations que dans ses matches. Garder sa concentration pendant toute une journée comme ça, c'est très difficile.

Like this: