Published: Jeu, Juin 22, 2017
France | By Rebecca Lemoine

Mionistère de la cohésion des territoires : Richard Ferrand sur le départ

Mionistère de la cohésion des territoires : Richard Ferrand sur le départ

A commencer par son président-fondateur, le Garde des sceaux François Bayrou, même si le Premier ministre a assuré mardi qu'il avait "vocation" à rester au gouvernement. "Dans l'hypothèse où l'enquête préliminaire visant le Modem conduirait à vérifier les conditions d'emploi de mes assistants au Parlement européen, je souhaite être en mesure de démontrer librement ma bonne foi et tout le travail que j'y ai accompli", a expliqué Sylvie Goulard.

Le gouvernement remanié sera connu demain soir vers 18h.

La REM dispose à elle seule d'une majorité absolue à l'Assemblée avec 308 sièges. Emmanuel Macron lui a demandé de devenir le chef de file des députés LREM. Elle a également ajouté que le ministre démissionnaire était "la clé de voûte du mouvement " du président de la République.

Pour l'anecdote, le secrétaire général de la présidence, Alexis Kohler pourrait être amené à annoncer la composition du gouvernement Philippe 2 ailleurs que sur le perron du palais présidentiel, comme il est de tradition. En effet, le 24 mai, Le Canard Enchaîné mettait en cause le ministre de la Cohésion des territoires, directeur des Mutuelles de Bretagne au moment des faits, pour des tractations immobilières impliquant sa compagne dans une affaire remontant à 2011. "Logiquement, il voulait qu'il soit à la tête du groupe le plus large de la Vème République", murmure-t-on dans l'entourage du ministre.

More news: Le Bilan s'alourdit à 79 morts ou présumés morts — Incendie de Londres
More news: Allemagne, match de la Coupe des Confédérations ?
More news: Star Wars Han Solo : le spin-off perd ses réalisateurs. Pourquoi ?

Le Premier ministre a dit souhaiter "un gouvernement équilibré (.) avec des gens qui viennent de la droite, c'est mon cas, de la gauche, du centre, des gens dont la légitimité ne résulte pas d'un engagement partisan". "Ce sont deux engagements passionnants", a confié au Parisien celle qui a été élue députée à Paris dimanche.

"Je me réjouis que Richard Ferrand ait accepté de présenter sa candidature à la présidence du groupe à l'Assemblée", a déclaré à l'AFP la présidente par interim d'En Marche!

Avec ce rebondissement, apparaît au grand jour ce qui transparaît en coulisses depuis son élection: Emmanuel Macron reste "le chef", comme ses équipes le surnommaient pendant la campagne.

Like this: