Published: Lun, Juin 19, 2017
Économie | By Estienne Trouve

Majorité absolue pour Emmanuel Macron — Législatives en France

Majorité absolue pour Emmanuel Macron — Législatives en France

Malgré une participation en baisse, la République en Marche d'Emmanuel Macron part favorite. Cette vague en faveur du parti d'Emmanuel Macron reste toutefois à confirmer dimanche prochain, à l'occasion du second tour. Selon plusieurs projections, il y a un nombre record de femmes en position de l'emporter au second tour.

Selon les premières estimations de l'institut Ipsos, La République en marche (LREM), le parti du Président, arrive largement en tête du premier tour des élections législatives avec 32,2% des voix avec son allié Modem. Pour Christophe Castaner, "les Français, ce soir, par leur vote, ont montré massivement leur volonté d'aller vite sur les sujets majeurs". Se gardant de triomphalisme, l'Elysée ne fera pas non plus "de commentaire".

Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, dont le parti s'est effondré dimanche, a vu dans cette abstention "le signe d'une immense fatigue démocratique".

Le patron du PS, éliminé à Paris, fait partie du cortège des battus, avec les anciens ministres Mathias Fekl, Pascale Boistard, Aurélie Filippetti, François Lamy. Son successeur à Matignon Bernard Cazeneuve a appelé à "rebâtir la gauche de gouvernement".

Un résultat qui permet à LREM de tabler sur une majorité comprise entre 390 et 445 sur les 577 sièges à pourvoir. 39,9% des suffrages se portent sur la majorité présidentielle. Viennent ensuite Les Républicains-UDI avec 21%, puis le Front national avec 14%, la France insoumise à 11%.

Pour ce parti anti-immigration europhobe, c'est "une déception", a reconnu son vice-président Florian Philippot.

Mme Le Pen, en tête avec 46% des voix dans le Pas-de-Calais, a centré sa riposte sur le "taux d'abstention catastrophique" qui "pose la question du mode de scrutin" majoritaire.

Les électeurs français qui se sont déplacés ont poursuivi le jeu de " chamboule-tout " commencé le 23 avril.

More news: La "Sbornaja" réussit son entrée en scène — Coupe des Confédérations
More news: Phelps va affronter… un requin !
More news: Brexit: Barnier prêt à laisser du temps au Royaume-Uni

Pour la première fois de l'histoire de la Ve République, l'abstention aux législatives dépasserait la barre des 50% au premier tour.

L'abstention lors du premier tour des élections législatives françaises pourrait atteindre le taux record de 50,5%, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria.

Selon les résultats définitifs, en voix, le mouvement présidentiel, la République en marche (REM) arrive nettement en tête (32,3%), devant LR-UDI (21,5%) et le FN (13,2%). Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon réunit 11% des suffrages, et devance ainsi le Parti socialiste et les radicaux de gauche du PRG, qui totalise 10,2%.

Le parti de François Baroin pourrait ainsi garder une centaine de députés (de 85 à 125). En revanche, il peut espérer battre le record de sièges pour un seul parti, atteint par l'UMP en 2002 (365 sièges).

Quelque 7.877 candidats, dont un peu plus de 42% sont des femmes, se disputent 577 sièges.

"Emmanuel Macron qui n'existait pas pour les Français il y a trois ans va sans doute avoir une majorité absolue à l'Assemblée car sa campagne du premier tour a été nourrie par l'énergie qu'il a libérée des Français en leur demandant de se mettre en marche" explique Stéphane Rozès, président de Cap, Conseils Analyses et Perspectives, politologue.

La réforme du droit du travail, probablement la plus dangereuse pour le gouvernement, doit selon l'exécutif passer par des ordonnances et donc une loi d'habilitation.

Like this: