Published: Mar, Juin 13, 2017
Sport | By Katia Genin

Lewis Hamilton domine le GP du Canada, Mercedes signe le doublé

Lewis Hamilton domine le GP du Canada, Mercedes signe le doublé

Il a absolument besoin d'un succès ce week-end à Montréal pour ne pas laisser s'échapper Vettel au classement, et cette sixième pole au GP du Canada, où il a remporté la première victoire de sa carrière, le place dans une situation idéale avant la course de dimanche. "L'équipe a vraiment travaillé fort depuis le Grand Prix de Monaco, et je suis content qu'on récolte enfin le fruit de nos efforts".

"J'ai fait ma première pole et ma première victoire ici il y a dix ans, donc c'est très émouvant d'en faire de même ce week-end".

Avec une première ligne composée de Lewis Hamilton et Sebastian Vettel, et un premier virage toujours piégeux à Montréal, on pouvait s'attendre à tout au départ.

C'est une victoire tranquille pour le triple champion du monde mais très émouvante.

Pour ce qui le concerne, Vettel, l'actuel leader du classement provisoire du Championnat, est parvenu finalement à revenir jusqu'au quatrième rang, performance qui lui permet de conserver le commandement du Championnat, totalisant encore, avec cent quarante et un point, douze points d'avance sur le vainqueur du jour, Lewis Hamilton qui en compte, lui, cent vingt neuf.

Cela ne pardonne pas sur une piste où 70% du tour se parcourt à plein régime, à près de 310 km/h, sur les longues lignes droites de l'Ile Notre-Dame.

Daniel Ricciardo (Red Bull-TAG Heuer) est monté sur la troisième marche du podium, pour la troisième de suite après l'Espagne et Monaco.

More news: Russie : plus de 200 arrestations lors des manifestations anticorruption
More news: Suivi par l'OM, André Silva file au Milan AC — Mercato
More news: 19,24% de participation à midi, en baisse par rapport à 2012

Le troisième temps a été l'oeuvre de la seconde Mercedes, pilotée par Finlandais Valtteri Bottas. Le Français Esteban Ocon (Force India), 6e, pourra lui regretter que son coéquipier, le Mexicain Sergio Perez, 5e, ne l'ait pas laissé passer pour attaquer Ricciardo dans les 15 derniers tours, alors qu'il était plus rapide, car il a été contraint ensuite de céder devant Vettel.

À l'aise devant les siens, Stroll a poursuivi son bon travail en dépassant coup sur coup les deux porte-couleurs de McLaren, Stoffel Vandoorne et Fernando Alonso, de sorte qu'il s'est emparé du 10e rang avec une vingtaine de tours à compléter.

"C'était très hasardeux; je n'étais pas tellement satisfait de l'équilibre de la voiture, a confié Bottas".

Le local de l'étape, Lance Stroll, n'a pas fait d'étincelles avec son 17e temps, à plus d'une seconde de son équipier chez Williams, le Brésilien Felipe Massa, qui a signé le 6e chrono.

La séance s'est déroulée sous un ciel nuageux et une température avoisinant les 21 degrés Celsius.

Lewis Hamilton est impressionné par la domination de Mercedes au Grand Prix du Canada.

Like this: