Published: Ven, Juin 16, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Le fils de Mouammar Kadhafi, Seif al-Islam libéré de prison — Libye

Le fils de Mouammar Kadhafi, Seif al-Islam libéré de prison — Libye

Il s'agit d'une libération faite par la brigade Abu Bakir Siddiq, une milice tribale fidèle à l'Opération de la dignité.

En juillet 2016, les avocats de Seif al-Islam avaient affirmé que leur client avait été libéré à la faveur d'une amnistie mais cette information avait ensuite été démentie.

Selon son avocat libyen, Seif al-Islam Kadhafi a été libéré par l'un des groupes armés qui contrôle la ville de Zintan, au Sud de la capitale Tripoli. En 2015, il est condamné à mort en Libye, à l'issue d'un procès dénoncé par l'ONU et des ONG de défense des droits de l'homme.

Cette milice, qui soutient le parlement de Tobrouk, dans l'est de la Libye, a annoncé samedi que Saïf al-Islam Khadafi avait été libéré vendredi et avait quitté Zintan.

La Cour pénale internationale a lancé un mandat d'arrêt contre Seif al-Islam pour crimes contre l'humanité, en juin 2011. Pour le GNA, les dispositions de la loi d'amnistie ne pourraient s'appliquer à ceux qui sont accusés de crimes contre l'humanité, avaient déjà prévenu les autorités de Tripoli au lendemain de son adoption. La situation est restée depuis dans le flou. La Libye est en proie au chaos depuis la chute de Kadhafi et deux autorités rivales se disputent le pouvoir, soutenu par des alliances de diverses milices dont les loyautés peuvent fluctuer: le gouvernement d'union nationale (GNA) basé à Tripoli et une autorité basée dans l'est du pays.

More news: E3 2017 : Forza 7 se dévoile en 4K sur One X
More news: Un étudiant américain libéré en Corée du Nord
More news: Doria pisté par le Sporting Lisbonne — Mercato

Le Maréchal Khalifa Haftar, qui dirige l'Armée de Libération Nationale a en effet besoin de soutien des dernières tribus libyenne de l'Est qui contestent encore son approche.

Me Zaïdi, Seif Al-Islam se trouve actuellement dans une ville à l'est du pays et bénéficie de tous ses droits civiques. Il convient de noter enfin que sur le continent où Seif El-Islam a hérité de la notoriété de son père, l'annonce de sa libération a été accueillie avec des commentaires bienveillants qui se sont multipliés sur les réseaux sociaux.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook. "Sa captivité était plus sûre pour lui et pour les autres", a-t-il ajouté.

Quel rôle pourrait-il encore jouer? . Arrêté en 2011, Seif al-Islam était détenu à Zintan, dans l'ouest du pays.

Like this: