Published: Mar, Juin 06, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

L'alliance arabo-kurde annonce "la grande bataille" de Raqa — Syrie

L'alliance arabo-kurde annonce

Les Forces démocratiques syriennes (FDS), alliance de milices arabes et kurdes soutenue par les Etats-Unis, ont annoncé mardi que la bataille pour libérer la ville de Rakka, tenue par les djihadistes du groupe Etat islamique (EI), avait commencé lundi. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a confirmé leur entrée dans ce secteur où elles ont pris plusieurs bâtiments.

Selon Mme Felat, des combats violents font également rage à la périphérie nord de la ville. "L'EI menace toutes nos nations, pas seulement en Irak et en Syrie mais dans nos patries".

En préparation de l'assaut sur Raqa, "la coalition a mené des raids aériens toute la nuit", selon l'OSDH.

"Avec les avions de la coalition internationale et les armes de pointe qu'ils nous ont fournies, nous prendrons Raqqa à Daesh", a déclaré Talal Sello à l'AFP.

Cet assaut, longtemps retenu par le commandement américain, qui attendait depuis sept mois de consolider ses positions et concentrait ses forces dans les faubourgs de la ville, n'est pas une mince tâche en raison des dizaines de milliers de civils qui y vivent encore.

More news: "Incident majeur" sur le London Bridge, "plusieurs victimes" — Londres
More news: Daesh revendique une prise d'otage — Australie
More news: Le retrait des États-Unis est imminent — Accord de Paris

La coalition internationale contre l'EI, à laquelle participe le Canada en Irak, fournit aux FDS des armes, un appui aérien et de l'assistance au sol.

La ville de Raqqa est peuplée d'environ 300 000 habitants, dont 80 000 déplacés provenant d'autres régions de la Syrie depuis le début de la guerre, en 2011.

Des avions russes ont aussi effectué des raids contre des convois de l'EI partant de Raqa.

L'organisation humanitaire Médecins sans frontières avait aussi indiqué que la fuite des civils syriens hors de Raqa s'accélérait. "800 personnes par jour arrivent dans le camp" de déplacés d'Aïn Issa, à une trentaine de km au nord de Raqa. Il occupe aussi des secteurs de la province centrale de Homs et a une présence minime dans les provinces de Hama (centre), d'Alep (nord), de Deraa (sud) et de Damas. Elle a fait plus de 320.000 morts. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Like this: