Published: Lun, Juin 19, 2017
Sport | By Katia Genin

La "Sbornaja" réussit son entrée en scène — Coupe des Confédérations

La

Mis à part une demi-finale en 2008 lors de l'Euro co-organisé par la Suisse et l'Autriche, la Russie n'a rien eu à se mettre sous la dent depuis des décennies. "J'ai une confiance absolue dans son caractère et son attitude, tant comme athlète que comme homme", a lâché Santos, appuyé par André Silva, présent à ses côtés samedi: "Il est motivé".

A une année de la Coupe du Monde 2018, la Russie effectuera une répétition grandeur nature.

La Russie affronte la Nouvelle-Zélande pour l'ouverture de la Coupe des Confédérations ce samedi (17h sur TMC).

More news: L'armée russe a "probablement" tué Abou Bakr Al Baghdadi
More news: Super Mario Odyssey - Un mode coopération est prévu
More news: Sept marocains parmi les victimes

C'est également un événement particulier en dehors des terrains, car la Coupe des Confédérations est le principal galop d'essai, en matière d'organisation, dans l'optique de la Coupe du Monde de la FIFA™ de l'an prochain. Onze joueurs ont 30 ans ou plus, et certains d'entre eux ne comptent pas énormément de sélections comme Kudriashov (8) ou Tarasov (5). Dans ce groupe, l'on y retrouve le Portugal et le Mexique, deux formations radicalement opposées, mais qui possèdent des arguments de poids pour la victoire. Mais ont aussi connu un nouvel avertissement fin mars, une défaite 3-2 avec une équipe remaniée en amical face à la Suède, à Madeire, l'île natale de Cristiano. Leur entrée en matière face aux Néo-Zélandais cet après-midi sera déjà déterminante pour la suite si on estime que "les Kiwis" sont les plus vulnérables de ce groupe A.

Avec leur coeur, les Mexicains arrachent donc un match nul qui leur laisse tous les espoirs dans cette compétition, au sein d'un groupe mené pour le moment par la Russie. Quoi qu'il en soit, l'entame sera déterminante.

Like this: