Published: Dim, Juin 04, 2017
Culture | By Renaud Astier

La police évoque des "incidents terroristes" — Attaques à Londres

La police évoque des

Les incidents survenus samedi soir sur le London Bridge et à Borough Market, dans le centre de Londres, sont traités comme des actes "terroristes", a annoncé dimanche la police britannique sur Twitter. Sur London Bridge, une camionnette blanche fonce soudain sur le trottoir, à vive allure selon les témoins, et renverse plusieurs passants.

Les assaillants se sont ensuite rendus au marché couvert de Borough Market, qui héberge de nombreux restaurants et pubs très fréquentés en cette soirée estivale, où ils ont abandonné leur véhicule, a raconté Mark Rowley devant la presse. C'est sur ce pont emblématique que l'attaque a commencé, lorsque les assaillants ont lancé une camionnette contre la foule, a précisé la police.

La police a invité la population a faire preuve de prudence et de retenue sur les réseaux sociaux pour éviter la propagation d'informations erronées. D'autres personnes souffrant de blessures légères ont été soignées sur place, ont-ils dit. "Trois hommes en sont sortis avec de grands couteaux et ont poignardé des gens au hasard le long de Borough High Street", a déclaré pour sa part un témoin, un chauffeur de taxi.

"J'ai immédiatement pensé à l'attaque de Westminster", a-t-il déclaré en décrivant une camionnette qui zigzaguait pour renverser des groupes de piétons.

La police, qui parlait dans un premier temps d'un "incident de sécurité majeur", l'a requalifié en "attaque terroriste" environ trois heures après les faits.

La Première ministre Theresa May, qui se trouvait en province en campagne électorale, est rentrée en urgence à Londres et s'est dite horrifiée par les nouvelles.

More news: La société de production de l'animateur dépose trois plaintes — Affaire Hanouna
More news: Canular de Cyril Hanouna: C8 réagit et promet un spot contre l'homophobie
More news: Donald Trump "décapité" par une humoriste: son fils Barron est traumatisé

Ces attentats se produisent à cinq jours d'élections générales prévues jeudi.

Suite à l'attentat de Manchester, un concert de charité devait avoir lieu ce dimanche. Des personnes ont été aperçues dans les rues, les mains sur la tête et visée par la police qui est extrêmement vigilante.

Selon la chaîne américaine CNN, qui cite un témoin, au moins deux personnes ont été poignardées dans un restaurant de ce marché, et d'après la radio de la BBC, les clients se sont défendus en jetant des tables et des chaises sur leurs agresseurs.

La station de métro London Bridge a également été fermée à la demande de la police.

Aucun détail n'a été fourni par la police concernant ce deuxième événement, à part que des policiers armés y ont été déployés pour une attaque alléguée au couteau. Il s'agit du troisième attentat qui frappe la Grande-Bretagne en moins de trois mois.

Like this: