Published: Lun, Juin 05, 2017
Science | By Sylvain Tremaux

La NASA veut "toucher le soleil" — Solar Probe

La NASA veut

Elle s'approchera à 6,4 millions de kilomètres de la surface du Soleil, et entrera donc dans l'atmosphère solaire.

La mission a été annoncée mercredi à l'Université de Chicago. Plus précisément, il s'agira de comprendre pourquoi la température peut varier de deux millions de degrés (au niveau de la couronne solaire) à des milliers de degrés (au niveau de la surface du soleil).

La sonde devra également éclairer les scintifiques qui se demandent "pourquoi dans cette partie de l'atmosphère du soleil, se forment soudainement des charges d'énergie qui échappent à l'attraction de l'étoile et vont frapper les planètes". C'est ce que va affronter le tout nouveau vaisseau de la Nasa, dénommé Parker Solar Probe. Elle survolera d'abord Vénus à sept reprises pour réduire progressivement son orbite autour du soleil. Grâce à ses quatre instruments, il récoltera des données sur le mécanisme thermique qui chauffe la couronne du soleil et qui accélère les vents solaires, un flux constant de particules ionisées à plus de 500 kilomètres par seconde. Mieux prévoir à l'avenir les éruptions solaires qui ont un impact sur notre environnement, mais aussi le fonctionnement des satellites et la sécurité des hommes qui sont envoyés hors des frontières terrestres.

More news: Ronaldo se voit au Real jusqu'en 2026 !
More news: Trump annonce le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris
More news: A Saint-Nazaire, Macron conjugue ambition industrielle et loi Travail

Originellement baptisée Solar Probe Plus, elle devient Parker Solar Probe en hommage à l'astrophysicien Eugene Parker qui, le premier, avait théorisé l'existence des vents solaires dans les années 1950.

Le professeur Parker qui fêtera ses 90 ans le 10 juin, a qualifié cette mission de "très excitante".

Like this: