Published: Mar, Juin 13, 2017
Sport | By Katia Genin

Kristina Mladenovic bat la tenante du titre — Roland-Garros


Les températures plus clémentes qu'en début de semaine (19°C) ont accompagné un dimanche plutôt jovial pour les Bleus. Question expérience également, la no 1 suisse part avec un petit avantage: elle a déjà disputé trois quarts de finale en Grand Chelem -victoire à Roland-Garros en 2015, défaites à Wimbledon en 2015 et à Paris l'an dernier-, tandis que la Française en a disputé un seul (défaite en 2015 à l'US Open). Mardi après-midi, Kiki sera devant son public et pourra compter sur un court central plein à craquer.

Les deux premiers quarts de finale dames de Roland-Garros opposant la Française Kristina Mladenovic à la Suissesse Timea Bacsinszky et la Danoise Caroline Wozniacki à la Lettonne Jelena Ostapenko ont été interrompus par la pluie peu avant 15h30. Après avoir imposé son rythme au premier set, la Française a connu des passages à vide au deuxième. Elle s'y était arrêtée en 2016, après s'être hissée jusqu'en demi-finales l'année précédente. Score final? 6-1, 3-6, 6-3. Opposé à son compatriote Roberto Bautista-Agut, il s'est montré impitoyable, ne lui laissant que 5 jeux pour un succès (6-1, 6-2, 6-2) qui renforce une sensation de toute puissance retrouvée. La tricolore sera soutenue comme face à l'espagnol Muguruza au tour suivant. Blessé la cuisse droite, le Biterrois, bientôt 31 ans (18 juin), a rendu les armes après un break de "La Monf" dans le troisième set (7-6 (7-5), 5-7, 4-3). En vain: 6-4 pour la Suissesse. Elle s'offrira même une balle de break dans le jeu suivant. "J'étais au bout, ça faisait trop mal pour continuer", a expliqué Gasquet (25e mondial). Le Serbe retrouvera l'outsider autrichien Dominic Thiem, qui n'a toujours pas laissé le moindre set en route. Garder sa concentration pendant toute une journée comme ça, ce n'est pas facile. Le score est de 6-4, 1-1, 30-40 sur le service de la Française quand l'orage interrompt la partie à 15h28, et ce pour plus de trois heures.

Timea Bacsinszky lors des Internationaux de France 2017.

More news: Législatives britanniques : pari perdu pour Theresa May
More news: Pour son mariage, ce couple a eu une surprise... présidentielle, c'est Trump !
More news: La justice enquête sur Richard Ferrand — Gouvernement Macron

Quelques questions plus tard, Muguruza n'a pas pu retenir ses larmes et a quitté la conférence de presse pendant quelques minutes, le temps de reprendre ses esprits.

De Gaël Monfils, à propos de Stan Wawrinka, son futur adversaire en 8e de finale. Elle sera forcément rejointe par une autre, puisque Alizé Cornet et Caroline Garcia s'affrontent en huitièmes lundi.

Like this: