Published: Lun, Juin 05, 2017
Économie | By Estienne Trouve

"Incident majeur" sur le London Bridge, "plusieurs victimes" — Londres


"En ce moment, nous estimons qu'il y avait trois assaillants et qu'ils sont morts", a indiqué Mme Dick.

Le service de police londonien a également confirmé intervenir à un troisième endroit, dans le secteur de Vauxhall.

C'est aux environs de 22 h (21h heure kabyle) que trois terroristes ont foncé avec leur camionnette sur la foule au London Bridge, tuant et blessant au hasard, avant de descendre du véhicule et continuer à pied leur œuvre macabre, en poignardant les gens au passage. La police des transports a indiqué dans un communiqué qu'il y avait "plusieurs victimes" à la suite de cet événement "qui semble avoir impliqué un véhicule et un couteau".

Un photographe de l'AFP a distingué sur place quatre femmes, qui étaient emmenées par la police. L'une d'elles se couvrant le visage à l'aide d'un foulard.

L'attentat, qui n'avait pas été revendiqué tôt dimanche matin, s'est produit quelques minutes après la fin de la finale de la Ligue des champions, dans un quartier où beaucoup de spectateurs s'étaient rassemblés pour suivre le match dans les bars. "Des perquisitions sont encore en cours", a-t-elle dit. Les agresseurs ont été tués dans les huit minutes suivant le premier appel à la police. "Les suspects portaient ce qui ressemblait à des vestes explosives, qui se sont révélées fausses", a-t-il précisé.

Stations de métro et rue fermées, fêtards enfermés dans les bars et restaurants, voitures de police passant toutes sirènes hurlantes: ces deux sites touristiques et festifs du centre de Londres sont passés de la fête au cauchemar peu après 22h00 samedi.

More news: Angleterre : Un gardien brésilien en approche ?
More news: Mélenchon fustige un gouvernement "quasi poutinien" — France
More news: Netflix annule la série Sense8 après seulement deux saisons

"J'ai vu une camionnette rouler en zigzag en tentant de faucher un maximum de personnes. J'ai ensuite essayé d'aider les blessés, des jeunes essentiellement", a raconté un témoin, Alessandro, à la BBC. Evoquant un "massacre", un autre témoin, Eric, indique lui aussi avoir entendu ce cri.

"Le président français Emmanuel Macron et la chancelière Angela Merkel, se sont dits "aux côtés" de la Grande-Bretagne".

Le président Donald Trump a offert "le soutien total" des Etats-Unis.

"Il faut savoir que les unités britanniques de police ont maillé dans les zones touristiques l'ensemble des lieux susceptibles d'avoir une nouvelle attaque terroriste", a expliqué l'ancien négociateur en chef de l'unité de police du Raid, Christophe Caupenne.

Quatre policiers britanniques ont été blessés par les suspects cette nuit. (...) J'entendais quelqu'un sangloter, essayer d'appeler sa famille. Toutefois, la première ministre Theresay May a dénoncé l'"idéologie de l'extrémisme islamiste".

Like this: