Published: Dim, Juin 18, 2017
Économie | By Estienne Trouve

Incendie à Londres: 58 personnes présumées mortes

Incendie à Londres: 58 personnes présumées mortes

Vendredi, le chef de la police métropolitaine, Stuart Cundy, a indiqué que l'incendie de la tour Grenfell de logements sociaux a fait au moins 30 morts, estimant que ce chiffre allait encore augmenter.

Les flammes ont éclaté dans la tour Grenfell, dont les 120 logements abritaient quelque 600 personnes, en pleine nuit, au moment où la plupart des résidants étaient vraisemblablement endormis. "Cette journée est traditionnellement un jour de fête", a déclaré la souveraine dans un message au ton inhabituel alors qu'ont lieu les célébrations pour son 91e anniversaire.

"Quand il est mis à l'épreuve, le Royaume-Uni se montre déterminé face à l'adversité", écrit la très populaire reine Elizabeth, qui a observé ce samedi 17 juin, au matin, une minute de silence en hommage aux victimes.

Elle reconnaît également que le soutien initial apporté aux familles était " insuffisant " et annonce le déploiement de personnels supplémentaires sur place.

La cheffe du gouvernement britannique ne s'est rendue que vendredi au chevet des victimes de l'incendie.

Selon le service de santé public NHS, 19 personnes étaient toujours hospitalisées samedi, dont 10 dans un état critique.

More news: Phelps va affronter… un requin !
More news: Super Mario Odyssey - Un mode coopération est prévu
More news: La grande-tante du petit Grégory inculpée

Les autorités locales sont accusées de ne pas avoir entendu les cris d'alerte concernant la sécurité du bâtiment de 24 étages, parce qu'ils provenaient d'une population majoritairement modeste.

De nombreux résidents ont affirmé qu'il n'y avait pas d'issue de secours, pas d'extincteur, pas d'alarmes incendie. Vendredi soir, elle a répété qu'elle était "profondément affectée" par les récits "terrifiants" des survivants.

Insuffisant pour une partie de la presse britannique: "Un leader qui a peur de rencontrer ses concitoyens est fini", lançait le Guardian dans un éditorial implacable.

"Notre Ambassadeur et notre Consul à Londres se sont rendus sur les lieux et dans les centres d'accueil des victimes alors que des agents diplomatiques ont été dépêchés dans les hôpitaux où les blessés ont été admis", ajoute le Porte-parole du MAE. Il s'agit de Mohammed Alhajali, un réfugié syrien de 23 ans qui étudiait l'ingénierie civile, et d'une photographe britannique de 24 ans, Khadija Saye.

Le sinistre, qui frappe un pays déjà endeuillé par plusieurs attentats, a suscité un vaste élan de solidarité: plus de 2,5 millions de livres ont été récoltées en faveur des victimes et les dons de vêtements et de nourriture affluaient. Et une veillée aux bougies s'est tenue près de la tour calcinée.

Like this: