Published: Mar, Juin 13, 2017
Culture | By Renaud Astier

Gilbert Collard devant Marie Sara pour quarante-huit voix — Législatives / Gard

Gilbert Collard devant Marie Sara pour quarante-huit voix — Législatives / Gard

Un duel opposera au second tour des législatives le seul député FN sortant, Gilbert Collard, à l'ex-torera investie par REM Marie Sara dans la 2e circonscription du Gard, où les deux candidats ont fini dimanche soir au coude à coude.

Et c'est Marie Sara qui a ouvert le feu vers 12H30 en lançant "un appel au front républicain et aux abstentionnistes", au bar des Halles de Vauvert. La troisième, Pascale Mourrut (LR-UDI), avec 14,22 % (soit 6,91% des inscrits) est bien trop loin pour se maintenir. "Je pense qu'on va être assez intelligents pour avoir une force pour faire barrage au Front national".

Dans la deuxième circonscription, Gilbert Collard (FN) a récolté 32,27% des voix, ce qui lui permet d'arriver juste devant Marie Sara (REM) qui a obtenu 32,16% des voix, avec un écart de 48 voix. "C'est un résultat formidable et personne n'y croyait il y a un mois encore", a pour sa part déclaré Marie Sara par téléphone, souhaitant "un rassemblement pour contrer le FN" au second tour.

More news: Antiterrorisme : le gouvernement compte faire entrer l'état d'urgence dans le droit commun
More news: Attaque à Notre-Dame : le profil de l'assaillant intrigue les enquêteurs
More news: La police britannique donne davantage de détails sur la prise d'otage

M. Collard a une nouvelle fois accusé la candidate REM de "fuir le débat démocratique", Marie Sara ayant refusé de participer à un débat avec les autres candidats depuis le début de la campagne, assurant que cela tournerait au "pugilat".

Dans l'entre-deux-tours, il pourra en tout cas compter sur le soutien de poids lourds de sa famille politique, avec la venue de Marion Maréchal-Le Pen au Cailar mercredi, puis celle du maire de Béziers le lendemain au Grau-du-Roi.

Dimanche 11 juin pour le premier tour des élections législatives, les Français ont peu voté, et quand ils l'ont fait ils ont plebiscité le mouvement d'Emmanuel Macron. Il avait été élu en 2012 avec 42,82% des voix dans une triangulaire, mais avait échoué aux municipales de 2014 à prendre la ville de Saint-Gilles.

Like this: