Published: Mar, Juin 13, 2017
France | By Rebecca Lemoine

Déroute pour les anciens ministres de François Hollande — Résultats législatives

Déroute pour les anciens ministres de François Hollande — Résultats législatives

Aurélie Filippetti, ancienne ministre de la Culture, est arrivée en troisième position dans sa circonscription en Moselle. Il arriverait en troisième position et serait éliminé.

Annick Girardin (1ère circonscription de Saint-Pierre-et-Miquelon) : l'actuelle ministre des Outre-mer recueille exactement le même nombre de voix que son concurrent Stéphane Lenormand (41,59%). Pas suffisant pour se qualifier au second tour. C'est aussi le candidat de La République en marche qui arrive en tête dans cette circonscription. D'autres ministres ou secrétaires d'État de l'ancienne Présidence sont éliminés dès le premier tour: Clotilde Valter (Réforme de l'État, puis Formation professionnelle et Apprentissage) dans le Calvados, Martine Pinville (Commerce, Artisanat, Consommation, Économie sociale et solidaire) en Charente, Estelle Grelier (Collectivités territoriales) en Seine-Maritime, Pascale Boistard (Personnes âgées et Autonomie) dans la Somme, Ségolène Neuville (Personnes handicapées et Lutte contre l'exclusion) dans les Pyrénées-Orientales, Juliette Méadel (Aide aux victimes) en Seine-et-Marne, Emmanuelle Cosse (Logement) en Seine-Saint-Denis. Avec 8,31% des voix, elle est largement battue par Stéphanie Do (LREM) et Maxime Laisney (LFI). L'ancien secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, est lui aussi largement battu en Meurthe-et-Moselle.

D'autres ex-ministres s'en sortent un peu mieux. Avec 22,59% des voix, il est arrivé derrière la candidate LREM Nadia Haï (32,98%) et le candidat LR Jean-Michel Fourgous (23,09%). Au Touquet, Daniel Fasquelle est également en tête et se verra opposer au second tour le candidat de La République en marche.

More news: A Marseille, Jean-Luc Mélenchon a balayé Patrick Mennucci
More news: Deschamps: "Je ne vais pas accabler Hugo"
More news: Comme promis, Macron se rend à Oradour-sur-Glane

Valérie Fourneyron, ministre entre 2012 et 2014, est en ballottage défavorable dans la Seine-Maritime. Delphine Batho, ex-ministre de l'Ecologie, se trouve dans la même situation dans la deuxième circonscription des Deux-Sèvres.

Guillaume Garot (1ère circonscription de Mayenne) : arrivé en tête devant la candidate LREM (26,54%), l'ancien ministre délégué à l'Agroalimentaire recueille 30,99% des suffrages. Les premiers résultats annoncent le candidat LREM, Alexandre Freschi en tête, suivi de la candidate FN, Hélène Laporte. Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du parti et élu depuis vingt ans à Paris, est balayé dès le premier tour. L'ex-Premier ministre Manuel Valls, lui aussi épargné dans sa circonscription de l'Essonne par Emmanuel Macron après quelques tergiversations, parvient à sortir en tête du premier tour, grâce à l'absence de candidat LREM et de candidat socialiste face à lui. Il est ainsi arrivé en 4 position, loin devant le candidat LREM, le secrétaire d'Etat chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi.

Le ministre de l'Intérieur par intérim et député sortant Mathias Fekl n'ira pas nonplus au second tour (17%). François Lamy, bras droit de Martine Aubry, prend aussi la porte, laissant derrière lui un tweet particulièrement amer.

Like this: