Published: Lun, Juin 12, 2017
France | By Rebecca Lemoine

Cambadélis, Hamon, Guaino, ces personnalités éliminées dès le 1er tour — Législatives

Cambadélis, Hamon, Guaino, ces personnalités éliminées dès le 1er tour — Législatives

Du fait du résultat catastrophique du candidat socialiste à la présidentielle (6,3% au premier tour le 23 avril), beaucoup redoutaient ce scénario catastrophe.

Le Parti socialiste encaisse "un recul sans précédent " lors du premier tour des législatives, dimanche 11 juin, a admis son premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis. Aucun d'entre eux ne passe le premier tour. Benoît Hamon est éliminé dès le premier tour, dans la 11e circonscription des Yvelines, pour seulement 80 voix. Au premier tour de la présidentielle, Marine Le Pen avait obtenu dans cette circonscription 31,33% des voix, devant François Fillon (18,99%). Surclassé par le benjamin du gouvernement Mounir Mahjoubi (secrétaire d'État au numérique) qui obtient plus de 37%, le Premier secrétaire du Parti socialiste est incontestablement le grand battu du jour. Les écologistes Emmanuelle Cosse et Cécile Duflot sont aussi défaites.

Mounir Mahjoubi, pour la République en Marche, s'adjuge 38,08% des voix.

Franck de Lapersonne: le candidat du FN et comédien a été éliminé à Amiens. Avec 22,78% des suffrages, Nicolas Bay est arrivé en 3e position derrière le candidat de la République en marche Philippe Dufour (26,87%) et celui du PCF Sébastien Jumel (22,82%).

Matthias Fekl, 2e circonscription du Lot-et-Garonne: avec 17% des suffrages, l'ancien ministre n'a pas pu franchir le cap du premier tour. Il arrive derrière LREM et le FN.

More news: Grande-Bretagne - Theresa May affaiblie, changement de cap sur le Brexit?
More news: La police britannique donne davantage de détails sur la prise d'otage
More news: Roland-Garros: Simona Halep rejoint Jelena Ostapenko en finale

Peu avant les premiers résultats de ces élections législatives, le siège du PS, "Solférino" a été mis en vente.

L'ancien ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, qui n'avait pas de concurrent En Marche, sort en revanche en tête dans la Sarthe (30,3%), devant le candidat LR. Les deux devancent Patrick Mennucci, le député socialiste sortant, qui est donc éliminé dès le premier tour.

Pire, le Parti socialiste, qui contrôlait la moitié de l'Assemblée sortante, s'effondrerait avec ses alliés, ne pouvant espérer qu'autour de 15 à 40 sièges, soit encore moins que les 57 de la débâcle de 1993.

En Seine-Saint-Denis, dans la troisième circonscription, l'ancienne ministre est aussi éliminée dès le premier tour.

Like this: