Published: Lun, Juin 26, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Bayrou et de Sarnez quittent le gouvernement

Bayrou et de Sarnez quittent le gouvernement

Sans surprise, les ministre de l'Intérieur (Gérard Collomb), de l'Europe et des Affaires étrangères (Jean-Yves Le Drian) et de l'Economie et des Finances (Bruno Le Maire), considérés comme des poids lourds du gouvernement, ont été maintenus.

Tout comme le premier, ce nouveau gouvernement est paritaire (15 femmes et 14 hommes) et représentatif des différents courants politiques et de la société civile. Citée dans une enquête préliminaire sur les soupçons d'emplois fictifs des assistants parlementaires de son parti, le MoDem, au Parlement européen, Mme Goulard (eurodéputée) a démissionné mardi de son poste de ministre des Armées.

Après la démission de tous les ministres issus du MoDem du premier gouvernement d'Edouard Philippe, Emmanuel Macron a souhaité ne pas rompre tous les liens avec le parti de François Bayrou. "À son arrivée à l'Assemblée nationale, la nouvelle députée Marine Le Pen a estimé qu'Emmanuel Macron avait " jeté " François Bayrou " comme un vieux torchon", forte de sa nouvelle majorité parlementaire.

Un autre ministre proche du président Macron, l'ancien socialiste Richard Ferrand, pour sa part mis en cause par la justice dans une affaire de favoritisme présumé révélée par la presse, a lui aussi été écarté du gouvernement.

Comme nous le laissions entendre il y a deux jour, c'est bien le député du Loir-et-Cher (1ère), Marc Fesneau, 46 ans, élu dimanche avec 34,59% des voix contre Michel Chassier (FN) qui présidera la groupe à l'Assemblée nationale.

More news: Michelin annonce la suppression de 1500 emplois en France
More news: Une centaine de tués à Bria — Centrafrique
More news: Tusk: le "rêve" d'un maintien du Royaume-Uni dans l'UE toujours possible

Florence Parly (Les Républicains) est nommée ministre des Armées, Stéphane Travert (ex-Parti socialiste) hérite de l'Agriculture, Nicole Belloubet (qui fut socialiste, mais siégeait au Conseil constitutionnel) va à la Justice et Nathalie Loiseau, qui n'a pas d'affiliation politique, est chargée des Affaires européennes.

L'enquête visant le Modem, ouverte le 9 juin pour "abus de confiance et recel", doit déterminer si la formation a salarié des collaborateurs travaillant en France avec des contrats d'assistants parlementaires européens.

L'affaire était d'autant plus embarrassante que M. Bayrou a piloté un projet de loi, qu'il a présenté la semaine dernière, sur la moralisation de la vie publique, un des chantiers prioritaires du chef de l'État après une campagne présidentielle entachée par les affaires.

Plusieurs responsables politiques avaient appelé le premier ministre Edouard Philippe à "exiger" le départ de M. Bayrou. Selon un sondage Harris interactive, 57% des Français souhaitaient aussi qu'il quitte le gouvernement. Dans la foulée, Christophe Castaner a évoqué "un choix personnel" qui "simplifie la situation".

Like this: