Published: Dim, Mai 14, 2017
Globale | By Boniface Saint-Yves

Trump dans une tempête politique après le limogeage du N°1 du FBI

Trump dans une tempête politique après le limogeage du N°1 du FBI

Elle a également provoqué une flambée des paris sur une éventuelle destitution de Donald Trump.

Une porte-parole de la Maison-Blanche a rapidement contesté cette version en déclarant que le président ne soulèverait jamais "la question de la loyauté personnelle".

De bonne heure, un spectateur attentif des émissions d'information du matin - Donald Trump - a publié sur son compte Twitter une bordée de messages furibonds contestant l'interprétation faite de l'éviction du patron de la police fédérale: une mise à l'écart motivée par l'enquête en cours sur les éventuelles collusions entre des membres de son équipe de campagne et les pirates informatiques qui s'étaient attaqués au camp démocrate pendant la présidentielle.

Au risque d'agacer le président, M. McCabe a rendu un hommage appuyé à M. Comey, soulignant qu'avoir été son adjoint avait été "le plus grand privilège et honneur de sa vie professionnelle".

D'après le journal, qui cite deux associés de M. Comey, ce dernier aurait refusé de donner un tel engagement, mais aurait assuré M. Trump de son "honnêteté". Oubliant que Bill Clinton fit de même en 1993 avec William S. Sessions, les Démocrates plaident que Comey a été limogé à cause de sa direction de l'enquête sur l'infiltration présumée d'intérêts russes dans la campagne électorale de Donald Trump. "On ne peut pas empêcher les hommes et femmes du FBI de faire ce qu'il faut, protéger les Américains et défendre la Constitution", a-t-il dit.

Depuis qu'il a limogé le directeur du FBI James Comey, Donald Trump est, encore plus que d'habitude, assailli de critiques. "C'est un hâbleur, un fanfaron". "James Comey aurait réclamé la semaine dernière au ministère de la Justice des moyens supplémentaires pour l'enquête de ses agents, selon des médias".

More news: Quand le gouvernement d'Emmanuel Macron entrera-t-il en fonction?
More news: Un plan russe pour des zones sécurisées
More news: Et si Trump était destitué ? Les parieurs y croient plus que jamais

Ces commentaires désobligeants n'étaient pas du goût des élus du Congrès, y compris républicains.

Cette sortie de l'ancien directeur du FBI est devenue l'un des catalyseurs qui ont mené à son licenciement.

Plus tôt jeudi, le directeur par intérim du FBI a cherché à rassurer un Congrès secoué par ces événements sur l'indépendance de l'enquête.

"Nous la considérons comme une enquête très importante", a déclaré M. McCabe lors d'une audition devant la Commission du renseignement du Sénat.

"Il n'y a eu aucune tentative d'entraver notre enquête à ce jour", a-t-il ajouté. Mardi soir, peu après l'annonce soudaine du limogeage de James Comey, le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer avait indiqué à des journalistes que le numéro deux de la Justice, Rod Rosenstein, avait de lui-même décidé d'envoyer une note sur James Comey au président.

Cette audition était la première apparition en public d'Andrew McCabe, qui a pris temporairement les rênes du FBI en attendant la nomination et la confirmation d'un nouveau directeur.

Like this: