Published: Sam, Mai 13, 2017
Médecine | By Sylviane Desjardins

Présidentielle: Macron nettement devant Le Pen au second tour

Présidentielle: Macron nettement devant Le Pen au second tour

L'institut précise que cette progression survient grâce à un meilleur report des voix des électeurs de Jean-Luc Mélenchon, pourtant dragués par Marine Le Pen: 54% d'entre eux ont décidé de voter pour Emmanuel Macron, soit dix points de plus que dans la précédente enquête Elabe du 2 mai. Toutes les autres enquêtes, réalisées par Elabe, Odoxa ou encore Harris Interactive, placent Emmanuel Macron à 62% quand Marine Le Pen descend elle à 38% des intentions de vote.

Selon le sondage Ipsos Sopra Steria, l'indice de participation se situe à 76%, soit une estimation inférieure à la participation du premier tour qui avait atteint 78%. 48% de ceux qui envisagent de voter blanc ou nul sont certains de le faire, 52% disent encore pouvoir changer d'avis. Emmanuel Macron serait largement élu demain au second tour de la présidentielle, avec 61,5 à 62 % des voix, contre 38 à 38,5 % à son adversaire du Front national Marine Le Pen, selon les derniers sondages publiés hier.

Le candidat d'En marche!

Les électeurs de François Fillon au premier tour voteraient à 45% pour l'ex-ministre de l'Economie et à 32% pour Marine Le Pen (23% n'expriment pas d'intention de vote). Ceux de Jean-Luc Mélenchon choisiraient à 54% Emmanuel Macron et à 14% sa rivale (32% non exprimés).

Enfin, 72% des électeurs du socialiste Benoît Hamon voteraient pour le candidat d'En Marche! et 7% pour la candidate FN (21% non exprimés).

More news: Et si Trump était destitué ? Les parieurs y croient plus que jamais
More news: Tunisie: démission surprise du président de l'instance électorale
More news: Législatives. LR amende le projet de Fillon et espère une cohabitation

Enquête réalisée en ligne le 4 mai auprès de 1.009 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 0,7 à 2,5 points.

Les trois instituts montrent une montée d'Emmanuel Macron d'un à trois points en toute fin de campagne, après le dernier grand débat télévisé de mercredi soir.

Critiquée pour son agressivité, Marine Le Pen a défendu sa prestation devant ses partisans en recourant à l'anaphore "J'ai été".

Le sondage, réalisé auprès d'un échantillon global de 2632 personnes, indique que 46% des électeurs de François Fillon voteraient pour le candidat.

Like this: