Published: Mar, Janvier 10, 2017
France | By Rebecca Lemoine

Lyon : Gérard Collomb furieux de ne gagner "que" 4 000 € par mois

Lyon : Gérard Collomb furieux de ne gagner

Une baisse de revenu qui, selon les propres mots de Gérard Collomb, ressemble à "un vrai cauchemar".

Le sénateur-maire de Lyon, qui a vu ses indemnités parlementaires baisser en raison de son absentéisme, s'est insurgé contre le nouveau règlement intérieur du Sénat. Les sénateurs sont ainsi tenus d'assister au travail en commission, aux questions d'actualité au gouvernement, mais aussi aux votes solennels. La cause de son ire: les sanctions financières qui lui ont été appliquées sur son indemnité de parlementaire pour avoir fait preuve de trop d'absentéisme au Sénat.

"Mes revenus sont plafonnés, je ne touche donc rien en tant que maire de Lyon et président de la métropole, je suis donc tombé à 4.000 euros par mois", se lamente ainsi Gérard Collomb auprès de nos confrères du Point, soulignant qu'il est techniquement difficile pour lui de se rendre à Paris tout en continuant à assumer ses fonctions de maire de Lyon. Un modèle qui "aurait de la gueule", estime Gérard Collomb.

More news: Côte d'Ivoire/Ouattara a pris part à l'investiture du nouveau président ghanéen
More news: 18 départements du nord en vigilance orange — Neige et verglas
More news: "L'impôt universel", le remède de Jean-Luc Mélenchon à l'évasion fiscale

L'élu socialiste, soutien de premier ordre d'Emmanuel Macron, a ainsi fait part de son désarroi.

Il est par ailleurs parfaitement capable d'expliquer pourquoi il ne se plie pas au nouveau réglement: "Impossible de prévoir quels jours on doit être à Paris, car on ne sait pas d'une semaine sur l'autre quand se feront les votes solennels. Impossible dans ces conditions d'organiser un agenda", explique-t-il. "Gérard Collomb a prononcé cette phrase dans une discussion informelle, lors d'une discussion avec des journalistes". Élu député en 1981, il est sénateur depuis 1999 et maire de Lyon depuis 2001.

Like this: