Published: Jeu, Décembre 29, 2016
France | By Rebecca Lemoine

Renault : une plus-value potentielle de 6 millions d'euros pour Carlos Ghosn

Renault : une plus-value potentielle de 6 millions d'euros pour Carlos Ghosn

Mais comme l'action de Renault était de 85,34 euros ce mardi 27 décembre, le jackpot pourrait dépasser les 6 millions d'euros. Le macroniste Richard Ferrand, secrétaire général d'En Marche! a jugé sur RLT " ces choses manifestement légales et en même temps choquantes ". Ca fait quatre ans et demi qu'ils nous expliquent qu'ils vont s'auto-réguler. En pratique, on le voit bien avec tous les scandales. On en a tous les six mois. "Donc (le PDG) M. Ghosn se rémunère sur des efforts de salaires et de temps de travail de ses propres salariés, et c'est inacceptable".

Même son de cloche du côté de son adversaire François de Rugy.

Toutefois, le salaire de l'entrepreneur est à mettre en paralèlle avec le fait que l'alliance Renault-Nissan est en passe de devenir le premier constructeur automobile au monde, et ce grâce à la prise de contrôle de Mitsubishi récemment, ainsi qu'au dynamisme des ventes de Renault.

More news: P.League - Liverpool corrige Stoke City
More news: Le conseil de sécurité de l'ONU demande l'arrêt des colonies — Cisjordanie
More news: Logement L'annonce raciste d'une agence immobilière fait polémique

Comme l'on pouvait s'y attendre, c'est de la CGT de Renault que sont partis les mots les plus durs.

- Yves Jégo, vice-président de l'UDI: "Je serais ouvrier chez Renault, travaillant au SMIC, je serais choqué (.)".

Dans un communiqué, le syndicat compare cette somme à la situation de "la majorité des salariés du groupe Renault dont le pouvoir d'achat ne cesse de baisser au nom d'une +modération salariale nécessaire+ et qui sont considérés seulement comme +des coûts à réduire+". L'entreprise a connu 9 200 départs sur les trois dernières années, pour 3 000 embauches. Alors que le groupe a enregistré de très bon résultats en 2015, qui devrait s'être consolidés en 2016, la courbe du salaire de Carlos Ghosn ne risque pas, elle, de s'inverser. Selon le syndicat, outre cette "rémunération indécente", le PDG de Renault fait preuve d'un "cynisme exacerbé lorsqu'il (la) justifie en déclarant 'que dans le monde de l'industrie automobile, le talent, l'expérience acquise, l'unicité (cela) se paie'".

Like this: